Bullet journal : Comment l’utiliser au quotidien ?

Mis à jour : avr. 15

Le bullet journal est un guide qui peut s’utiliser quand on le veut et comme on veut. Tout dépend de l’intention qu’on souhaite mettre dans ce carnet. Le mien me sert au quotidien. Il m’accompagne chaque jour depuis maintenant quatre ans. J’ai pris l’habitude d’y jeter un coup d’oeil à plusieurs moments de la journée. Moments bien spécifiques qui ont tous un but bien précis.


Je vous invite à lire en complément l'article de Bullet Journal Français, aussi connue sous le prénom d'Audrey, elle a créé le blog CréaBujo. Créative, passionnée, mais surtout organisée, elle vous donnera davantage de détails et vous montrera sa manière à elle de l'utiliser. Vous trouverez le lien de son article à la fin (oui il faut lire le mien avant...) ! 


Utilisation du bujo : les moments clés


Deux fois par jour, matin et soir


Il y a deux grands moments dans la journée où je vais jeter un coup d’oeil dans mon bullet journal : le matin et le soir. Le matin j’aime prendre mon petit-déjeuné avec mon bullet car cela me permet de faire un point sur la journée qui m’attend. J’y ai noté la veille quelques tâches. J’en prends alors connaissance. Refaire un point en début de journée me permet également d’avoir un regard neuf. Il m’arrive donc de rajouter ou d'enlever des taches en fonction de leur pertinence. 



C’est aussi le moment où je fais un retour sur la journée d’hier. J’aime y écrire mon ressenti général et les grands moments de la journée. Cela me permet de me décharger d’une petite partie de ma charge mentale. Mon bullet journal est là pour la garder bien au chaud. Si jamais je n’ai pas eu le temps de remplir mes trackers la veille, j’en profite pour le faire. Quand mon café est avalé je sais ce que j’ai à faire dans ma journée, comment le faire et je suis parée pour la journée !


Le soir c’est le même principe ! Généralement je me pose au moment du goûter ou le soir dans mon lit. C’est un instant à moi et rien qu’à moi où je me retrouve. Le moment de faire une introspection et un retour sur la journée. Je refais un point sur les tâches du jour. Si je n’ai pas eu le temps d’en réaliser certaines, je les reporte au lendemain ou à un autre jour en fonction des objectifs déjà mis en place pour le reste de la semaine. 


L’importance du dimanche matin


Qu’est-ce qu’il se passe le dimanche matin pour vous ? En tout cas pour moi c’est mon moment bujo ! Je prends autant de temps que je le souhaite pour me créer mes différentes pages pour la semaine ou le mois, ou juste pour me faire plaisir. C’est mon moment de créativité, mon instant rien que pour moi où je suis en totale osmose avec moi-même. J’essaie de m’écouter et de comprendre mes besoins pour les jours et les semaines à venir. C’est devenu mon rituel. Un rendez-vous avec moi-même nécessaire à mon équilibre intérieur. 



C’est aussi l’occasion de se projeter et anticiper ! On prépare une nouvelle semaine. Tout est alors encore possible ! Au-delà de cette parenthèse créative, je prends le temps de refaire un point sur l’ensemble de mes listes, plannings (annuel, mensuel, hebdomadaire). J’en profite pour remettre à jour l’ensemble de mes supports d’organisation afin de commencer correctement la semaine. 



Quelles pages utiliser tous les jours ?


Suivi-hebdomadaire


La double page qui me semble la plus importante pour moi est mon suivi hebdomadaire. En effet c’est là où j’y rassemble tous mes rendez-vous de la semaine ainsi que les différentes tâches prévues. J’y fais un point au moins une fois par jour. Cette double page me permet d’avoir une vision d’ensemble de la semaine et optimise ainsi mon organisation. C’est aussi le parfait endroit pour se libérer d’une bonne partie de sa charge mentale. En effet, comme le souligne très Ryder Caroll dans son livre, le fait de noter vos idées, vos tâches ou ce qui a pu vous marquer dans votre journée, vous décharge ainsi de toutes ses informations car vous n’avez plus à les retenir. Je pense que mon weekly-log est clairement la double page la plus importante de mon bujo et sur laquelle j’interagis le plus. 


La première année de mon bujo j’avais pour habitude de changer de visuel toutes les semaines. Puis j’ai essayé d’en trouver un qui puisse convenir davantage à mes besoins. Aujourd’hui mon weekly-log se présente de cette manière. On le dit minimaliste, moi je le vois efficace et adapté. C’est un visuel qui me permet de savoir où je vais. Il est droit au but ! Tout ce que j’aime. 




Trackers (Mood, Habits, Sport)


Autres pages que l’on peut utiliser tous les jours : les trackers. Vous en avez de toutes sortes et de toutes formes. Les trois qui sont les plus utilisés selon moi sont le Mood Tracker, le Sleep Tracker et le Habits Tracker. J’aime beaucoup les utiliser pour avoir un visuel sur mes journées. Je peux ainsi remarquer qu’en fonction des évènements, rendez-vous ou objectifs que je me suis fixée dans telle journée, je vais peut-être moins bien dormir, ou je ne vais pas faire mon sport, ou je vais avoir tendance à dépenser, etc. 




Ces pages, en plus d’être de très bons indicateurs de nos habitudes ou perturbations routinières, nous permettent d’être davantage à l’écoute de nous-même. Elles contribuent à faire ce fameux retour sur-soi que j’ai pu évoquer plus haut. 


Enfin les trackers sont pour ma part le moyen d’exprimer sa créativité, de se faire davantage plaisir dans la complexification de son bujo. J’aimais beaucoup le faire sur mon Mood Tracker. J’avais plaisir de trouver ou créer un visuel en relation avec le thème du mois. C’est tellement satisfaisant de le voir se remplir jour après jour. Personnellement, je l’ai arrêté pendant plusieurs mois par manque de temps. Je n’y voyais plus non plus l’intérêt dans mon bujo. Je l’ai réintégré en 2020 mais sous un format simple et annuel. Je n’ai pas besoin de refaire un visuel chaque mois. Cela me faire gagner du temps que je peux mettre à profit ailleurs.


Un dernier mot pour la fin


Il faut savoir et avoir conscience qu’au fil des années d’utilisation de son bujo, son visuel va fortement changer. Au début on a souvent envie de faire comme tout le monde. On reproduit beaucoup de pages que l’on voit sur les réseaux sociaux. Puis petit à petit on commence à l’adapter à nos besoins en fonction de qui on est et de l’intention qu’on y met. Vous verrez que son utilisation va également évoluer selon vous, vos activités et votre vie. J’ai entendu beaucoup de personnes l’arrêter sous prétexte que ça leur prenait trop de temps, que ce n’était pas fait pour eux. Je peux le comprendre, c’est un outil d’organisation qui peut très bien ne pas convenir à tout le monde. Cependant c’est un outil dans lequel on doit se montrer bienveillant envers nous-même. On doit être à l’écoute de ses besoins, de ses envies. C’est un guide, un coach qui vous accompagne tout au long de votre journée. Il faut savoir le laisser vous accompagner. Votre utilisation du bujo sera propre à vous. Dans les articles que l’on vous propose avec Bullet Journal Français, on vous montre comment nous les utilisons. Cela peut vous donner des pistes, vous aider pour commencer, puis au fil du temps vous trouverez votre utilisation quotidienne, avec vos moments à vous. 


Lien de l'article de Bullet Journal Français : Comment bien utiliser un bullet journal ?

Abonne toi à la Newsletter !

@babe.coach

Réalisé par Cassandre GALLOIS ©2020 - Tous droits réservés