Bullet Journal Professionnel : quoi mettre dedans ?

Il y a quelques semaines vous avez pu apercevoir sur Instagram que je préparais mon Bullet Journal Professionnel… dans un autre cahier ?! Pourtant j’avais revu l’organisation de mon bujo actuel. Je vous avais même fait un article dessus ! Mais cette transition, ces nouvelles pages, et cette nouvelle organisation n’ont pas fonctionné. Le plaisir que j’avais à préparer mon bullet journal avant était devenu une contrainte professionnelle. Alors j’ai revu ma manière de fonctionner et j’ai arrêté de vouloir coûte que coûte tout faire dans mon bujo. 



Dans cette article je vais vous montrer comment j’ai décidé de fonctionner pour mon métier et pourquoi. J’espère que ces pages pourront vous inspirer et vous aider si vous aussi vous souhaitez vous mettre au bullet journal professionnel ! 


Carnet ou cahier ?


Une des choses qui m’a profondément frustré dans ma tentative de transition perso/pro c’est la contrainte de la taille A5 du carnet. Il est parfait pour un bujo de tous les jours. Il est parfait pour ma vie de femme et de Maman, mais pas pour mon métier. En effet j’ai besoin de noter mes rendez-vous avec plus ou moins de détails. Malgré toutes mes tentatives et après avoir retourné le carnet dans tous les sens, ce format me contraignait trop. 


Je suis donc allée faire un tour dans ma réserve personnelle de fournitures et j’y ai pris un gros cahier à carreaux (je n’avais pas de cahier à point…). Le format est peut être quant à lui trop grand mais j’ai suffisamment de place pour y noter ce que je souhaite. 


Les objectifs de mon Bullet Journal Professionnel


  • Rassembler tout ce qui concerne mon métier au même endroit. 

J’avais pris l’habitude de tout faire dans mon bujo. J’avais à côté un gros carnet qui me servait à noter et à rassembler idées, préparations d’ateliers, to-do list, etc. Sauf que je commençais à en avoir assez de jongler entre tous ces différents supports. Dans mon bujo pro j’y retrouve absolument tout ce dont j’ai besoin pour gérer mon activité. 


  • Pouvoir déconnecter de mon métier.

Oui j’aime mon métier. C’est ma vie et c’est ce que je suis. Cependant j’ai tendance à ne jamais faire les choses à moitié et quand je suis lancée dans quelque chose, je m’arrête que quand c’est terminé. Sauf que sur le long terme ce n’est pas viable. Ce que je cherche aussi à faire avec ce bujo pro c’est de différencier ma vie personnelle de ma vie professionnelle, et donc de pouvoir plus facilement déconnecter. Quand mon cahier pro est fermé, je sais que je ne travaille plus et je réussis plus facilement à mettre mon cerveau sur pause. Chose qui n’était pas du tout le cas quand tout était dans un seul et même carnet. 


  • Optimiser mon organisation professionnelle.

Ces dernières semaines j’ai eu l’impression de m’éparpiller beaucoup quand je me mettais à travailler. Trop d’idées et pas assez de temps. Le fait d’avoir différenciées mes journées professionnelles et personnelles me permet d’avoir une vision beaucoup plus claire de mes tâches quotidiennes et de mes rendez-vous. Je me sens moins dispersée et davantage focus sur ce que je fais au moment présent. 


Le choix des pages


Pour organiser mon nouvel outil de travail, j’ai repris les grands basiques du Bullet Journal.


  • Un index. 

Page que je n’ai jamais rempli dans mon bullet journal perso car je n’en voyais pas l’intérêt. Je pense qu’il me sera bien utile dans les mois à venir. 



  • Un calendrier annuel. 

Bien entendu je ne vais pas reporter tous mes rendez-vous là dedans. Je l’ai créé pour pouvoir avoir un visuel sur les périodes, rendez-vous ou évènements qui pourraient intervenir dans mon organisation professionnel. Cela va m’éviter également d’aller chercher dans mon bujo perso si je suis libre ou pas cette semaine. Le nécessaire y sera consigné sur ces pages. 


  • Monthly & Weekly 

Pour mon confort d’organisation j’ai décidé de mixer ma page du mois et celles de mes semaines. Je gagne ainsi de la place et de la lisibilité ! J’ai gardé le même format de weekly que j’utilise actuellement dans mon bujo perso car il me convient. Je pense y faire quelques améliorations que j’aurai plaisir à vous montrer ! 



  • TO-DO List du Mois

Page que j’ai récemment ajoutée à mon bujo perso, elle me permet de me donner des objectifs sans m’imposer de date précise. Je me sens moins contrainte et plus libre de mes mouvements. 


Je me suis ensuite créées mes propres pages adaptées à mon métier de coach en reprenant les codes du Bullet Journal. 


  • Ma journée idéale. 

Également une page que je n’ai jamais faite dans mon bujo perso. J’ai décidé de la créer dans le pro, non pas pour la respecter à la lettre mais pour me donner une vision du rythme que j’aimerais avoir dans mon métier. 



  • Contact Coaching 

J’y rassemble ici tous les contacts de mes coachés. Je pense à y rajouter d’autres colonnes pour être davantage organisée et précise dans leurs suivis (ex : l'accompagnement choisi / le nombre de séances prévues / modalités des séances ). 


  • “À regarder ou lire”

Je sais pas vous, mais j’ai toujours des articles, Podcasts, informations, comptes, etc. à aller regarder ou à écouter. Souvent j’oublie de noter, je n’arrive plus à m’en souvenir ensuite. Dans tous métiers il est important de toujours apprendre et se former, et ça tout au long de sa vie. J’aime beaucoup ce côté autodidacte et c’est pourquoi il devenait URGENT de me créer cette page pour y noter tout ce que j’aimerai lire ou tester pour peut être enfin m’y mettre. De plus dans mon métier, les outils évoluent et changent très vite. Il est important que je reste la plus informée possible pour répondre au mieux à vos attentes. 


  • Projets/brouillons 

AH ! Cette fameuse page qui m’a libéré ! Je n’arrivais pas à consacrer une page de mon carnet A5 pour griffonner des idées. Avant de me lancer dans ce nouveau carnet, j’ai fait quelques recherches pour m’inspirer de professionnels qui avaient peut être déjà sauté le pas et j’ai vu que quelqu’un avait créé ce type de page. Exactement ce dont j’avais besoin. Rien de fou vous allez penser, mais la simple idée de dédier quelques pages pour y noter des idées, faire des schémas, concevoir des projets, m’a libéré d'une contrainte que je m’étais moi-même mise. 

Voilà le petit tour d’horizon de ce nouvel outil de travail. Encore une fois je suis en rodage. L’activité s’étant ralentie pour tout le monde ces dernières semaines, peut être que des changements vont s'opérer avec la reprise. C’est là encore que le principe du Bullet Journal est chouette, c’est qu’il s’adapte à nous, à nos vies, perso ou professionnelles. J’ai remarqué qu’il était difficile de trouver de réels visuels pour bujo pro sur Internet. Je vais donc vous en montrer davantage pour peut être en aider quelques unes ou quelques uns dans leur organisation. 



Si vous arrivez au bout de cet article, que vous souhaitez vous lancer dans le bujo professionnel et que vous n’avez jamais fait de Bullet Journal avant, je vous invite à lire davantage d’articles sur le sujet, de commencer tout doucement par le béaba. Je recommande également une formation pour vous aider à débuter et vous aider à vous lancer en quelques heures ! Créée par Audrey du blog CreaBujo, vous trouverez le lien en dessous. 

https://creabujo.kneo.me/?refid=0d3dcr



38 vues

Abonne toi à la Newsletter !

@babe.coach

Réalisé par Cassandre GALLOIS ©2020 - Tous droits réservés